Comment choisir le bon marteau ?

On pourrait penser qu’un marteau
 bah, c’est un marteau, quoi !

Mais non. Il en existe plusieurs, avec des formes diffĂ©rentes pour des usages diffĂ©rents. De quoi devenir marteau ? 😉

Son usage peut ĂȘtre divers : sculpter, tailler, aplatir, enfoncer ou mĂȘme casser.

Commençons par lister les principaux modÚles qui répondent à la majorité des usages. Il existe énormément de modÚles en fonction des usages et nous ne les présenterons pas tous. 

Le marteau de charpentier pour enfoncer les clous

Le marteau de charpentier (ou “arrache-clou”) a une forme ronde et lĂ©gĂšrement incurvĂ©e Ă  l’extrĂ©mitĂ© et en forme de dents crochues Ă  l’autre. La premiĂšre sert Ă  enfoncer les clous, la deuxiĂšme Ă  les retirer.

Le marteau de menuisier, ou “le marteau de tout le monde”

On trouve le marteau de menuisier un peu partout : il ressemble en effet au marteau du quotidien pour taper sur des petits clous avec sa tĂȘte carrĂ©e et plate. Les tailles et les formes peuvent varier suivant l’usage.

La massette, petite mais costaude !

La massette, contrairement Ă  ce qu’elle laisse prĂ©sager, est en fait un marteau avec une tĂȘte plus grosse et plus puissante. On les utilise en gĂ©nĂ©ral pour casser ou sculpter (avec l’aide d’un burin). Son poids peut aller jusqu’Ă  1,5 kg !

/!\ A ne pas confondre avec une masse, qui n’entre pas dans la catĂ©gorie des marteaux. Cela en a la forme, mais c’est globalement plus gros et plus long et cela sert en gĂ©nĂ©ral en maçonnerie ou pour fendre le bois.

Marteau de carrossier, pour réparer les bobos

Ce marteau est assez spĂ©cifique puisqu’il sert au mĂ©tier de carrossier. Il l’utilise pour remodeler la tĂŽle et plus globalement la carrosserie des vĂ©hicules.

Maillet, le marteau tout en douceur

On trouve des maillets avec une tĂȘte en caoutchouc, en bois, en plastique. L’objectif ? Ne pas abĂźmer la piĂšce sur laquelle on souhaite frapper. Le maillet est trĂšs apprĂ©ciĂ© pour la pose du parquet ou du carrelage par exemple


Le choix du manche

Vous l’avez remarquĂ©, tous ces marteaux n’ont pas le mĂȘme manche. Et c’est normal : Ă  chaque manche son style, sa finition et son usage. Si l’on devait Ă  nouveau reprendre les manches les plus courants :

  • Le manche en bois : bien souvent, le bois est plus Ă©conomique Ă  l’achat, selon la finition. Il est aussi connu pour trĂšs bien absorber les vibrations. C’est le matĂ©riau le plus standard pour un marteau. Attention : Ă  force d’utilisation, le bois finit par s’abĂźmer au fil des annĂ©es et pose des problĂšmes de sĂ©curitĂ© puisque le manche peut se dĂ©tacher de la tĂȘte.
  • En acier : plus dur et plus robuste que le bois, il est souvent revĂȘtu d’une matiĂšre en caoutchouc au niveau de la prise pour amortir les chocs et amĂ©liorer la prise en main.
  • En bi ou tri-matiĂšres : c’est le graal ! Robuste, confortable et quasi indestructible, cette combinaison des matiĂšres est aussi un gage de sĂ©curitĂ©, au mĂȘme titre que l’acier, car le marteau est tout-Ă -fait indĂ©manchable. En gros, votre marteau ne peut pas perdre la tĂȘte et ça, c’est une bonne nouvelle !

Quel marteau choisir ?

On ne choisit pas sa famille
 mais on choisit toujours un marteau selon l’usage que l’on veut en faire ! La liste est longue… 

Voici quelques marques de marteaux reconnus pour la qualité de leur fabrication :

  • MOB
  • Facom
  • Estwing
  • Leborgne
  • Revex

Dans le domaine des marteaux grand public, on retrouve par exemple : 

  • Dexter
  • Magnusson
  • Stanley
  • KS Tools
DĂ©filement vers le haut